Passons le topo des températures qui baissent pour en arriver directement à ce pour quoi vous êtes venus : à la fois petit-déjeuner et déjeuner dans un cadre coquet et moelleux. Allemand, italien, américain, méditerranéen ou british, faites vos jeux ! 

Le + multiculturel : Bowden’s Delicatessen

A deux pas de porte de Saint-Ouen, au détour d’une rue ultra-calme, à l’abri de rideaux bruns l’on franchit les portes de Bowden’s Delicatessen. Finis les brunchs où le café est froid et le jus tiède. Chez Bowden, du nom de l’un de ses fondateurs, on est serivs en deux temps : jus et plats dans un premier temps, boisson chaude et dessert ensuite, pour prendre son temps. Côté déco, le lieu est parsemé de trouvailles et de souvenirs des serveurs qui ramènent un bout de leurs voyages et retours au pays. On s’est délectés d’oeufs Bénédicte au saumon/citron sur deux muffins anglais, saumon/citron, œufs pochés Bio & sauce cheddar, d’un superjuice répondant au doux nom de Tahitian Autumn (mangue, curcuma frais bio, coco, syrup vanille) et d’une brioche perdue aux fruits rouges (on en rêve encore). Un seul mot d’ordre : foncez. 

@Manon Merrien-Joly

Bowden’s Delicatessen
38, rue Emile Zola – Saint Ouen
Plus d’infos
29€

Le + italien : Matilda

On nous dit dans l’oreillette que d’emmener son crush ou son mec/sa meuf au Matilda fait toujours son petit effet. En cause : sa déco, jolie des murs à l’assiette et la diversité des mets proposés pour le brunch. On pioche sur la planche de charcuterie et de fromage italien, servies avec une grosse burrata. Allez-y doucement, matelots, puisque suivent les pâtes du jour ou deux autres recettes. (caserecce alla Norma (aubergines, tomates, basilic) ou tagliatelles à la crème de truffe. On termine en douceur avec le tiramisu maison ou la mousse au chocolat. 


Matilda

28, rue Jean Mermoz – 8e 
Formule à 35€

Le + méditerranéen : Vilcena

Pour les vrais amoureux du brunch, direction Vilcena, où le brunch est servi tous les jours de la semaine. Situé derrière les grands boulevards, le lieu est une ode à la cuisine méditerranéenne. Au sein de la formule : une boisson chaude, un jus d’orange ou une limonade, un plat (une assiette méditerranéenne – composée de plusieurs spécialités : cochari, pita grecque, omelette bio grecque, pastitio gratin ou encore cochari – ou une assiette de charcuterie et de fromages) et d’un dessert, à choisir entre un smoothie, un dessert maison et un yaourt grec au miel ou aux fruits.

Vilcena
26, rue de Trevise – 9e
20€

Le + sucré : la pâtisserie Emma Duvéré

Gourmands et grands enfants, n’avancez plus, vous êtes au bon endroit. La pâtisserie artisanale Emma Duvéré propose un brunch (sur place ou à emporter, parfait pour les envies de binge watching) composé d’un granola maison/fromage blanc ou d’une brioche, d’un petit chocolat chaud à l’ancienne, d’un thé assam ou de café filtre, d’un petit jus de pomme, petit jus d’orange pressé ou d’une limonade citron, d’une soupe ou d’un scone et d’une pâtisserie au choix.



Emma Duvéré
41, rue Sedaine – 11e
19€ le petit brunch
(comptez 24€ pour le classique et 27€ pour le gourmand)

Le + coloré : Divine 

Ce bar à cocktails propose également une formule brunch à 25 euros le dimanche après-midi comprenant un côté salé, un côté sucré et des boissons. Jusque là, ça va. Au bar salé, on choisit entre du poulet frit et des gauffres, un croque-madame végé, des oeufs pochés servis avec bacon grillé et hashbrown (sorte de mini gratin de pommes de terres effilochées) ou des chilaquiles (plat mexicain à base de tortillas, sauce verte ou rouge). Les fans de sucré auront le choix entre le funnel cake (pâte à beignet cuite servie avec des morceaux de banane et de la ricotta maison), les pancakes ou la faisselle servie avec granola et abricots. Pour arroser ça, café de la brûlerie de Belleville, thé ou carte des cocktails travaillée sur mesure pour le brunch. 

Divine
61, rue d’Hauteville – 10e
25€

Le + germanique : Biergit 

En plein coeur des Batignolles, le brunch germanique de chez Biergit ravit les viandards : c’est un véritable festival de saucisses, de jambon fumé de la Forêt Noire, de pretzel ou encore de camembert fondu aux oignons. Côté végétarien, on y déguste une salade de pommes de terres traditionnelles et une salade au quinoa, en arrosant le tout d’une Limonaid au gingembre ou d’une bière fûmée Hecht Schelnkerla Eiche Doppelbock. Mention spéciale pour le cheesecake en dessert.

Biergit
8, rue des Batignolles – 17e
19€ 

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *